Qui suis-je ?

Quel naturopathe ?

J'ai été formé à ISUPNAT (Institut Supérieure de Naturopathie) à Paris. Elle fait partie de la FÉNA (Fédération française des Écoles de Naturopathie) ce qui est pour moi un gage de qualité. Un enseignement très poussé en anatomie et physiologie était dispensé par des biologistes, médecins et naturopathes. Des experts en massage, phytothérapie et autres spécialités complétaient un corps enseignant de haut vol.

J'ai ensuite approfondi les fleurs de Bach en suivant les 3 niveaux de la fondation Bach pour devenir conseiller. J'ai également développé mes aptitudes naturelles pour les massages en me perfectionnant au Centre tout naturellement à Paris. J'ai appris en parallèle à utiliser les pratiques énergétiques pour avoir une approche complémentaire.

La naturopathie est holistique, donc elle considère l'être comme un tout et met un point d'honneur à rechercher les causes des déséquilibres. Il s'agit d'une approche généraliste, tandis que les massages m'apportent une compréhension sensible du corps, les fleurs de Bach m'ouvrent le livre des émotions, et la pratique énergétique une dimension plus subtile. Je voulais avoir cette vision globale de l'être.

Pourquoi naturopathe ?

Je m'intéressais déjà depuis de nombreuses années aux remèdes naturels, à l'alimentation saine. Je rêvais de marier nature et santé. La vie a mis sur mon chemin des amis avec de graves soucis de santé. J'ai passé des années à essayer de les aider, à me renseigner, à tenter de trouver des solutions. Mes découvertes ont enrichi mes connaissances et m'ont révélé ma vocation. Cela faisait plusieurs années que je cheminais vers la naturopathie.

Et puis la vie m'a fait comprendre... Toute cette énergie dépensée pour mes proches s'ajoutait à la fatigue provoquée par mon métier, mes métiers en fait. J'avais négligé un élément essentiel, moi. Ma santé se dégradait et les effets devenaient de plus en plus dévastateurs. Je ne pouvais plus porter une valise, chaque effort était une torture... On me parlait de fibromyalgie, de fatigue chronique, de colopathie fonctionnelle, de burn-out...

Au bord du gouffre, j'ai découvert la naturopathie. Elle m'a sauvé la vie. Dès lors le chemin était clair.

Et avant la naturopathie ?

Pour être naturopathe, à moins d'être initié par sa famille depuis petit, il est souvent préférable d'avoir un vécu. La naturopathie demande une certaine maturité et une connaissance de l'être humain. Dans ma jeunesse j'ai fait une école de commerce, puis j'ai navigué entre la finance, internet, le théâtre et le cinéma. La richesse de mon parcours m'a permis de connaître des gens et des milieux très différents. Ce fut une formation idéale pour mieux comprendre la grande diversité des êtres uniques qu'un naturopathe est amené à rencontrer.

Boris Heinkele Naturopathe

2 avenue Beauséjour

06400 Cannes

borisnaturopathe@gmail.com

 © 2018 Boris Heinkele